bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5 bandeau 6 bandeau 7 bandeau 8 bandeau 9 bandeau 10 bandeau 11 bandeau 12 bandeau 13

Mijoux

Une station des Monts Jura

Vous êtes ici : Accueil > Mijoux historique > Porte à linteau

Porte à linteau

  • Mis à jour : 5 novembre 2009
JPEG - 195.3 ko
porte actuelle

Au village, sur une maison construite en 1790 par Jean-Emmanuel Burdin et sa femme Rose Philippe Forestier, on rencontre un très bel exemple de linteau double formant un arc de décharge avec imposte pour l’éclairage de l’escalier d’accès au couloir.

JPEG - 252.1 ko
Dessin de la porte à linteau

Ce linteau forme un ensemble symbolique élaboré : le linteau supérieur est consacré à la représentation divine, le Sacré Cœur du Christ est orné de branchages qui renforcent la notion de gloire évoquée par les inscriptions.

Le linteau inférieur est consacré au monde terrestre. Les initiales du propriétaire et le millésime 1790 contribuent à ancrer cette partie dans le monde d’ici bas. Le cœur renversé, dont la pointe est érigée vers le Sacré Cœur, traduit le lien entre les deux mondes.

La traduction de l’inscription est la suivante : "Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix aux hommes de bonne volonté". Puis la phrase suivante a été ajoutée : "A l’assemblée des honnêtes hommes", sans doute en référence à l’Assemblée Constituante de 1789 lors de laquelle on évoqua l’union des cœurs et de la volonté.

JPEG - 228.7 ko
linteau actuel

D’après les documents historiques fournis par Marcel Gros.
Photographies et reproduction des documents d’époque : Vic Polsinelli.